Ode au blogging

Ode au blogging

by stephane briot / Jeudi, 24 Octobre 2013 / Published in Stratégie de Contenu

guestpost-m

Business et blogging. Voilà deux mots que personne n’aurait eu l’idée d’accoler l’un à l’autre il y a encore trois ou quatre ans, et pourtant !

Avec l’éclosion des réseaux sociaux, combien de fois ai-je entendu « le blog, c’est mort et enterré », « le blogging, c’est dépassé », et j’en passe. Or, force est de constater que le blogging se porte bien, merci pour lui.

Les réseaux sociaux, au lieu de tuer le blogging, l’ont renforcé. En effet, essayez donc de développer une idée en 140 caractères sur Twitter ou de faire un billet sur Facebook ou Google+. Pas pratique pour un sou.

blog retweet etc.

Le blogging qui oscillait entre un peu tout et un peu rien aura finalement trouvé sa place sur le grand échiquier de la communication. On voit d’ailleurs fleurir des onglets « blog » sur la plupart des sites. Oui, avoir une page « blog », c’est « in ». Preuve que si le blog fait son chemin, son usage reste encore un mystère dans bien des entreprises.

Les réseaux sociaux ont donc permis au blogging de se professionnaliser. D’ailleurs, tout était réuni pour que cette discipline prenne enfin sa vraie place dans le paysage de la communication d’entreprise. Un manque de « personnalisation » du message sur les réseaux d’un côté, et de l’autre, des CMS comme WordPress qui arrivaient à maturité.

blogging

Installer et utiliser un système WordPress est aujourd’hui à la portée de toutes les entreprises, et si la technique vous rebute, vous n’aurez pas de mal à trouver un prestataire pour vous installer tout ça, le tout pour moins de 1.000 euros.

Là où il y a encore peu, posséder un site, demandait un investissement de plusieurs milliers d’euros, voici qu’avec quelques centaines d’euros, vous pouvez vous offrir un site au look’n feel très professionnel.

En quelques années donc, le web et ses techniques ont pris un tournant. Je ne vais pas vous parler du Web 2.0, vaste supercherie médiatique, mais bien des technologies, comme CSS 3 et 3, l’éclosion du HTML 4 puis 5, le JavaScript grand bannis et revenu en force sous le terme d’AJAX pour des pages dynamiques et plus agréables.

Tout était donc présent pour que le blogging trouve enfin sa place dans votre business. Le coup de pouce sera donc venu des réseaux sociaux. De prime abord, tout le monde s’est jeté l’a dessus, vive l’effet de mode ! En veux-tu du tweet en voilà, tu veux du statut Facebook, ne bouge pas, j’ai ça en stock et plus récemment, du G+ à la sauce AuthorRank, booster de SEO.

Tout ça, c’était beau, c’était chouette, c’était « wonderfull » ! Le truc, c’est que pour communiquer de façon professionnelle, à un moment, il faut une adresse fixe. Pour ce qui de l’IRL, lorsqu’un client veut vous rencontrer dans vos locaux, vous n’allez l’accueillir un coup au resto du coin, un coup au bar, un coup chez le voisin, un coup chez vous.

S’est donc posée la question du « mais où que c’est-y donc que j’habite moi sur la toile ?? » Avec cela, la question de la centralisation de l’information que l’entreprise diffuse auprès des internautes/prospects/clients. Si une personne doit écumer toute la toile pour vous trouver… elle ira rapidement voir ailleurs.

De fait, le blog repris peu à peu son envol, avec au départ, toujours cette bonne habitude de publier du contenu tous les 36 du mois, ou la semaine des quatre jeudis, au choix. En clair ? Quand on a le temps.

Problème ! Face à la cadence effrénée des mises à jour sur les réseaux, publier une info par mois sur son blog, ce n’était plus crédible. Il allait falloir hausser le niveau de jeu, muscler sa communication.

i blog therefore i am

Alors, c’est bien beau tout ça, ajouter du contenu régulièrement, mais les idées, on les trouve où ? Arrive ici la « curation ». Hop, un nouveau terme pour désigner ce qui se fait depuis des lustres : la veille ou encore la revue de presse.

En gros, chaque blogueur s’abonne à un grand nombre de sites dans et autour de sa thématique ceci afin de voir ce qui se dit, ce qui se passe, flairer les tendances, suivre l’actualité. Cette masse d’information doit être classée, triée, et analysée. De là vont naitre des idées pour créer son propre contenu. La boucle est bouclée !

Les réseaux ont donc réinventé la communication sur la toile. Elle est passée d’un canal Vendeur > client à un canal où l’information circule dans les deux sens. La véritable nouveauté est là. Une entreprise pour durer se doit désormais d’être encore plus attentive à ce que disent ses clients, ses prospects.

À n’importe quel moment, ces derniers ont désormais la possibilité de faire entendre leur voix, leur mécontentement, leurs désirs. Prendre les réseaux sociaux par-dessus la jambe serait une belle balle dans le pied, voire un bel obus. En même temps, si la course à handicap est un truc qui vous botte, faites-vous plaisir !

Internet offre désormais de multiples canaux de communication multidirectionnels. Ne tentez pas d’être partout à la fois, et d’y être « mal ». Sélectionnez vos canaux privilégiés, en fonction de votre ressenti, en fonction de votre marché, et soyez présent ! Soignez votre blog, son aspect, son contenu, répondez aux clients, à vos prospects, impliquez-vous réellement. Une entreprise, si elle doit savoir saisir les opportunités de business rentables rapidement, elle doit également s’impliquer dans le long terme, avec un travail de fond, pour rassurer ses clients, ses prospects, et ses investisseurs.

Quoi de plus inquiétant qu’une entreprise qui semble volatile, dont on ne peut joindre le responsable, dont on ignore réellement le cœur d’activité, les compétences? Votre blog doit aussi savoir rassurer vos visiteurs, renvoyer une image positive et professionnelle de vos compétences, de votre implication.

Un blog ne suffit pas, vous devez aller plus loin, être plus exigeant avec vous.

The following two tabs change content below.
stephane briot, Ludis Media
Blogueur indépendant, qui parle parfois un peu fort, sans doute un peu de Marseille dans les veines, qui aime le boulot bien fait, sans doute un peu de Paris dans mes veines...
stephane briot, Ludis Media

Latest posts by stephane briot

Un commentaire to “Ode au blogging”

  1. Personne ? Pas tout à fait. Au SAJE accompagnateur d’entrepreneurs, Montréal, nous avons intégré dans notre stratégie marketing Business et blogging début 2010 et lancé le blog en mai de cette même année. Pour le reste, très bon article.

Des commentaires?

 
 
TOP